Une robe de mariage n’est portée que le jour J. À l’issue de la cérémonie, certaines font le choix de garder précieusement leur robe de mariée, en souvenir. D’autres décident de lui offrir une seconde vie.

Mais certaines, pour qui il est impensable d’imaginer cette robe si personnelle portée un jour par une autre, optent pour le trash the dress. Qu’est-ce que cette pratique du trash the dress ? De quoi s’agit-il exactement ? Explication.

La robe de mariée, un vêtement spécial

Lorsqu’un couple se dit oui devant M. ou Mme le Maire, les deux parties n’ont aucun doute, c’est pour la vie. Ce jour si spécial ne se renouvellera pas et les tenues des mariés, aussi belles et spéciales soient-elles, ne leur serviront plus. 

Pour madame, revêtir la robe de mariée est particulièrement symbolique. D’autant que la plus belle robe de sa vie ne sera portée qu’une seule et unique fois. Elle est choisie et travaillée de manière à s’ajuster à merveille à la personnalité et à la morphologie de la mariée.

Si certaines font malgré tout le choix de donner une seconde vie à leur robe de mariée, pour d’autres, cette robe ne peut être cédée à une autre.  

Faire un trash the dress est une nouvelle façon de souligner l’entrée dans sa vie d’épouse. Il s’agit de détruire la robe de mariée, pour ne la conserver que dans ses souvenirs de la plus belle des manières. Cette pratique est très courante dans les mariages célébrés aux Etats-Unis et se répand de plus en plus en Europe.

Trash the dress : une séance photo décalée

trash the dress

@PavelPhotography

Le trash the dress consiste donc à dire un adieu définitif à sa robe de mariée. Mais cette destruction est réfléchie et ne se fait pas n’importe comment

La robe de mariée a été choisie avec soin. Cette étape a souvent demandé du temps, de nombreux allers-retours à la boutique pour les essayages, les retouches… La façon de se séparer de cette robe si spéciale doit donc être à la hauteur. S’y préparer est essentiel. 

Le trash the dress peut constituer une animation de milieu ou de fin de réception. Originale, elle ne manquera pas de créer la surprise et l’étonnement auprès des convives. Dans ce cas, la mariée doit prévoir une tenue de rechange pour la fin de la soirée. 

Pour celles qui préfèrent, il est possible de différer le trash the dress au lendemain du mariage ou même quelques jours plus tard. Cela permet de profiter un peu plus longtemps de sa robe de mariée, de pouvoir changer de lieu et/ou de prévoir du matériel spécifique.

Quoi qu’il en soit, le trash the dress est souvent immortalisé lors d’une séance photo décalée, pour des clichés originaux, plein de spontanéités. C’est d’ailleurs un photographe, John Michael Cooper, qui aurait lancé la tendance auprès de ses clients. 

Faire appel à l’œil expert d’un photographe permet d’immortaliser toutes les émotions de ce moment, prises sur le vif. Aguerri à l’activité, il est à même de suggérer des idées de scenarios et des sites propices au trash the dress. Les mariés peuvent toutefois faire selon leurs envies.

Réussir son trash the dress

faire un trash the dresse et détruire sa robe de mariée

@DelphZeh

La robe de mariée peut être malmenée de différentes façons. Le trash the dress n’a comme limite que sa propre imagination. Quelques suggestions.

Coloriser sa robe de mariée

Il est possible de réaliser de superbes photos hautes en couleur lors d’un trash the dress. De la peinture ou des fumigènes permettent des mises en scènes colorées. De quoi prendre pleinement le contre-pied de la robe blanche immaculée portée pour son mariage.

S’immerger

Les séances photos trash the dress peuvent se passer à la mer, au lac, à la rivière ou même à la fontaine du village. Tous les points d’eau se prêtent à de très belles photos. Saut dans l’eau, éclaboussures ou même carrément sous l’eau, les scènes possibles sont nombreuses et variées.

Se salir en s’amusant

Il est aussi possible de profiter d’une activité amusante mais salissante. Par exemple, une virée en quad ou une balade à cheval avec sa robe de mariée à la place de la tenue habituelle. 

Une activité à sensation forte

Vous avez fait le grand saut en disant oui ? Vous pouvez en faire un autre, d’un tout autre ordre pour votre trash the dress. Saut en parachute, saut à l’élastique, parapente… osez vous lancer.

Le trash the dress aborde le mariage sous un angle souvent différent de celui de la cérémonie et de la réception, plus décalé. L’activité fait appel à la douce folie et à l’originalité des mariés. Elle se module à l’infini, pour s’accorder à toutes les personnalités.

 

Crédit photo couverture @bildkonfetti

ARTICLES ASSOCIES

COMMENTER

Hey ! Je ne vous ai pas tout dit !
Recevez tous mes petits Secrets
Abonnez vous à la newsletter pour ne rien manquer...
Vos informations resteront confidentielles et vous pourrez vous désabonner à tout moment !
close-link